Un monde point à ligne

"Au début, les oiseaux transportaient leurs ailes sur le dos. Et les ailes des oiseaux, c'était les sourires des hommes que les oiseaux transportaient dans le ciel. Quand un oiseau se posait, quelque part un homme souriait. Quand un homme attrapait un oiseau, c'était le sourire qui disparaissait pour toujours sur le visage d'un autre homme." Philippe Dorin extrait Accessoires de spectacle et automates with my compère Lolo réalisés pour la compagnie Tourneboulé.

D’autres photos à venir.

© 2017 Kraft